PRÉSENTATION DU MUSÉE

Le Musée du Coticule s’est installé dans le plus grand atelier de finissage de la pierre à rasoir de la région. Cet atelier date de 1923 et est établi sur la rive droite du Glain en amont de Salmchâteau, il a fonctionné jusqu’en 1955. Le musée y a ouvert ses portes en 1983.

Le musée du coticule se présente en deux parties :

  • Une salle de géologie qui donne des renseignements généraux sur le « massif de Stavelot » des géologues. Ce massif contient les roches les plus anciennes de Belgique. La région de Vielsalm en occupe la bordure sud. Cette salle présente aussi des échantillons de plusieurs roches typiques de notre région qui est particulièrement riche en minéraux rares.
  • Un ancien atelier de manufacture des fameuses « pierres à rasoir » réalisées en coticule. Les machines d’origine sont toujours en place et en fonctionnement.

ACCÈS, TARIFS ET HEURES D’OUVERTURE

 

Coronavirus : communication officielle

– Infos : www.info-coronavirus.be/fr  – Questions fréquemment posées : www.info-coronavirus.be/fr/faqs/

– Pour les questions relatives à la Santé ou à l’ordre public : 0800/14.689
– Pour celles relatives à l’Economie : 0800/120.33

Mise à jour du 29 octobre – 8h20

>> Arrêté ministériel du 28/10/20 harmonisant les mesures d’urgence pour limiter la propagation du coronavirus COVID-19

 

Principales modifications :

« Art. 8. Les établissements ou les parties des établissements relevant des secteurs culturel, festif, sportif, récréatif et évènementiel sont fermés pour le public

 

Jours et heures d’ouverture :

Du 1 er avril au dernier dimanche des vacances d’automne (Toussaint) :

  • du mardi au samedi : de 10h à 12h et de 13h à 17h
  • le dimanche et les jours fériés : de 14h à 17h30
  • Fermé le 21 juillet

Du premier lundi suivant les vacances d’automne au 31 mars : sur rendez-vous.

 

Visites guidées :

Sur demande, visite guidée pour les groupes : en français, en néerlandais et en anglais.

 

Prix d’entrée : (pas de Bancontact)

Adultes :                  3,00 €

Enfants :                  2,00 €

 

Accès en voiture ou transports en commun :

En voiture :

  • À partir de l’autoroute E25, sortie 50 Baraque de Fraiture, route N89 en direction Salmchâteau.
  • À partir de l’autoroute A27-E42, sortie 14 St-Vith, route N675 en direction Vielsalm, puis Salmchâteau.
  • Fléché dans la localité de Salmchâteau.
  • Parking pour une dizaine de voitures.
  • Le chemin menant au musée n’est pas accessible aux bus qui doivent stationner sur la route N68. L’accès au musée se fait alors par un sentier piétonnier enjambant un pont sur le Glain.

En transports en commun :

  • Gare de Vielsalm (à environ 2,5 km, ½ h à pied)
  • Gare de Gouvy + bus 142 direction Trois-Ponts (arrêt Salmchâteau église)
#

LOCALISATION

RUE DU COTICULE 12, 6690 VIELSALM

EN PARTANT DU MUSÉE

Pour comprendre les origines du coticule, rien de tel que de partir à sa découverte sur le terrain !

Nous détaillerons et commenterons prochainement ici deux circuits pédestres au départ du musée :

Le premier vous fera monter sur les hauteurs de Vielsalm ; dans la vallée, au tiers de la hauteur environ, sur le chemin de la « Basse Ville », on pourra observer les anciennes carrières Offergeld ; ce circuit fait 4,3 km.

image de carte

Le deuxième vous emmènera un peu plus loin en direction du Thier du Mont et vous permettra également de découvrir d’anciennes carrières, à ciel ouvert cette fois ; ce circuit fait environ 11 km.

 

image de carte

LE COTICULE

Depuis quatre siècles, est attestée dans la région de Vielsalm une activité économique ayant évolué du stade artisanal familial au stade industriel élémentaire : la fabrication de la pierre à rasoir au départ des filons de coticule uniques au monde.

Cette pierre est exportée loin hors de nos frontières depuis le 17e siècle. Le coticule est une forme de schiste à grain très fin. Il contient de minuscules grenats spessartines qui lui donnent ses qualités abrasives.

Dans la nature, il se présente sous forme de veines peu épaisses (quelques centimètres tout au plus) et est, globalement, de teinte jaunâtre. Sa formation (il y a 485 à 470 millions d’années) serait due à une sédimentation lente avec apport éventuel de poussières volcaniques. Une phase de métamorphisme (haute température et forte pression) lui aurait donné l’aspect que nous lui connaissons.

Son exploitation est ancienne : il y a déjà un commerce de coticule au tout début du 17e siècle. Longtemps, l’extraction était le fait de petits groupes d’exploitants, extrayant et travaillant la pierre avec des outils à main. La fin du 19e siècle et le 20e (jusqu’aux années 1960 environ) fut la période de gloire du coticule, envoyé dans le monde entier sous le nom de « pierre à aiguiser belge ».

Actualités

Le Grand Chemin de Stavelot à Luxembourg
Souscription Le Grand Chemin de Stavelot à Luxembourg
Plus d'informations
Notre site fait peau neuve
Nous avons un tout nouveau site, découvrez en davantage sur sa gestation.
Plus d'informations

Nous contacter